Où puis-je circuler à VTT ?

La réponse n'est pas simple

En forêt

En forêt, les VTTs sont interdits sur les sentiers, sauf les sentiers balisés pour VTT. Cependant le Code Forestier définit les sentiers comme étant des voiries de moins de 1m de large. Or, les sentiers de l'atlas mesure au minimum 1m17 / 1m20 et sont donc considérés comme des chemins au code forestier (accès VTT autorisé donc)

Si le sentier ne figure pas à l'atlas, il faut prendre la largeur visible sur le terrain exact et variable en fonction de la végétation environnante (en sous-bois il n’y a souvent rien mais là où la lumière arrive,la végétation restreint souvent la largeur du sentier.

En dehors des bois

Il n'y a pas de législation spécifique sauf le code de la route. Les VTTs peuvent donc circuler sur les senties, sauf bien-sûr présence d'un panneau C 3. Le VTTiste doit néanmoins rester prudent. Il peut rencontrer tourniquets, échaliers, des escaliers ou autres éléments infranchissables à vélo. Il peut aussi rencontrer des piétons.

Les sentiers balisés pour une promenade pédestre

Le fait qu'il soit balisé pour piéton ne veut pas forcément dire que les VTTs sont interdits.

Précaution par rapport aux piétons

L'article 22 octies 2 du code de la route de 1975 dit « les piétons, cyclistes et cavliers peuvent utiliser toute la largeur des chemins et sentiers réservés aux véhicules agricoles, aux piétons , cyclistes et cavaliers (qui doivent théoriquement être munis d’un panneau F 99c ) . L’article ajoute « ils (tous les usagers) ne peuvent entraver la circulation sans nécessité ; Les usagers de ces chemins ne peuvent mutuellement se mettre en danger ni se gêner. Les usagers motorisés , et particulièrement les véhicules agricoles doivent redoubler de prudence en présence des piétons, des cyclistes et des cavaliers »

Cet article ne donne donc pas de priorité au piétons mais une obligation de prudence… Celle-ci implique que le VTT ne peut toucher le piéton en passant.


Voir aussi