Un chemin innommé est brusquement fermé. Que faire ?

Adressez-vous au Collège communal. Il est compétent pour intenter les actions adéquates.

Il est important de collecter un maximum d'attestation de passages, de manière à prouver un usage trentenaire, voir Prescription acquisitive trentenaire

Pour plus de détails, voir question 1 de notre Vade mecum des communes pour les chemins vicinaux et innommés