Forum Archives Chemins et sentiers 87 Photos 260 Promenades 4 Lieux-dits, points d'intérêt et ruisseaux Atlas Liens et références
Bienvenue sur balnam.be
J'ai lu les conditions d'utilisation et je les accepte.
Total
estim
Carto-
graphiés
VisitésBon étatDifficilesBarrésStatut
inconnu
Sup-
primés
RoutePhotos
87
0km
87
0km
100%
40
-23km
46%
46
16km
53%
4
0km
5%
2
0km
2%
31
11km
36%
14
5km
16%
22
6km
25%
260

Actualités

Mars 2017
JANSSENS Claude
18/03/2017commentairesCommentaire de JANSSENS Claude - chemin n°i17
Pour la petite histoire, en dehors de tous documents, ma famille a toujours connus le chemin dit du Roton libre d’accès et elle n’est pas présente à la Respe depuis hier vu qu’elle est contemporaine du redressement de la rue Auguste Varet. Les JANSSENS, tout comme les BERTRAND, étaient déjà présent à la Respe (rue Auguste Varet) en 1933. En effet, les JANSSENS-SWARTENBROECK, mes grands-parents paternels, étaient domiciliés à l’actuel n° 45 tandis que les BERTRAND-HUE, mes grands-parents paternels, l’étaient au n° 47. Les époux Joseph JANSSENS, fils JANSSENS-SWARTENBROECK, et Charlotte BERTRAND, fille BERTRAND-HUE, mes parents, ont vécus au n° 27, actuel n° 31, de +/-1951 à 1963, pour vivre ensuite dans la maison toujours occupée par Claude JANSSENS. Ma famille a donc connu le garde du bois dit d'Arlon, qui une fois à la retraite habita une petite maison à l'entrée du bois d'Hamion désignée par le sobriquet de ce Monsieur. La présence de ce retraité et des membres de ma famille peut-être vérifiée dans les archives locales.
Mai 2016
JANSSENS Claude
30/05/2016commentairesCommentaire de JANSSENS Claude - chemin n°i17
Il y a lieu d’ajouter un point entre le D et le C. Il y a en effet un petit tronçon entre la rue Auguste Varet et la barrière (côté Aiseau) correspondant à un désenclavement de la propriété de Monsieur GILOT où se situent les ruines d’une ancienne maison dite du garde toujours considérée comme reconstructible. J’emprunte cet enclavement chaque jour de la semaine avec mes chiens à l’exclusion du Week-end.
Mars 2016
JANSSENS
28/03/2016commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°9
suite : voire les faire mourir par pourrissage des troncs. D’autres part, il est peut-être utile de rappeler à cet ignare de fermier, qu’en ce qui concerne les arbres sis dans les propriétés voisines, il est strictement interdit de couper les branches en lieu et place du propriétaire qui a le droit de saisir la Justice de Paix pour ne pas s’exécuter si l’emplacement ne l’exige pas ce qui est le cas. Je suis vraiment déçu de ce manque de respect tant de la législation que de l’accord passé entre parties. Toutefois, le conducteur de l’engin qui n’en avait rien à faire de la convention signée avait reçu instruction de ne rien coupé derrière ma propriété, ce qui a préservé mes arbres de cette pratique irresponsable et à Monsieur LONGIN ou LONGEAIN d’un recours en justice. Monsieur Nordigan AKTEPE affirme avoir ignorer l’intervention du fermier destructeur.
JANSSENS
28/03/2016commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°9
La belle haie que l'on pouvait voir de la rue Isolée a été partiellement détruite. VANDALISME – DESTRUCTION PARTIELLE DE LA GRANDE HAIE NATURELLE DU RESEAU ECOLOGIQUE DU BOIS DE LA RESPE. En dépit de la convention signée chez Maître HUGARD à Sambreville entre Claude JANSSENS et Nordigan AKTEPE par laquelle il y avait lieu de respecter l’intégrité de la grande haie naturelle, celle-ci a été partiellement détruite par un certain LONGIN ou LONGEAIN, fermier de son état. De plus la CWEDD avait recommandé d’assurer la continuité du réseau écologique local (compte tenu notamment de la proximité de zones de développement définies au PCDN et de la zone Natura 2000 à 500 m et dans le respect de la réglementation communale relative à l’abattage et à la protection des arbres, des arbres têtards et des haies, ainsi que de maintenir au maximum la haie existante de grande valeur esthétique et biologique, qui donne une plus value au site et donc au lotissement. J’ai pris connaissance des dégâts importants causés aux différentes essences se trouvant dans la haie naturelle dont certains arbres sont plus que centenaires. De plus, cet acte de vandalisme a été effectué à une période où se reproduisent nombre d’animaux vivant dans et sous celle-ci, dont l’écureuil roux et certaines espèces d’oiseaux. Nous savons que cette période couvant normalement les mois d’avril jusque août est avancée de près de 30 jours. Or, en en Belgique, il est défendu de déranger, d’enlever ou de détruire les nids d’oiseaux appartenant à des espèces vivant à l’état sauvage sur le territoire européen des Etats membres de l’Union Européenne (…). Il n’est évidement pas interdit d’élaguer mais cette pratique doit se faire à des périodes plus appropriée et non par exemple entre septembre et novembre. De plus, dans le présent cas de figure, il ne s’agit pas d’élagage mais d’un arrachage sauvage d’ensembles de branches et branchages des arbres laissant d’abominables cicatrices qui vont en altérer la sa
Janvier 2016
JANSSENS
19/01/2016commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°21
Je suis passé ce 19.01.2016 par le chemin n° 10 (ancien chemin des Haulées) de C jusque B pour poursuivre sur le 21. Le tronçon de C vers B passant dans la zone boisée est à cette époque pratiquement un petit ruisseau ensuite il est très humide avec une fine couche de glace mais bien dégagé. Très utile de disposer de bons souliers de marche et de ne pas marcher sur les pierres humides. Chemin 21 légèrement boueux avec parfois un peu de glace.
JANSSENS
19/01/2016commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°10
Je suis passé ce 19.01.2016 par le chemin n° 10 (ancien chemin des Haulées) de C jusque B pour poursuivre sur le 21. Le tronçon de C vers B passant dans la zone boisée est à cette époque pratiquement un petit ruisseau ensuite il est très humide avec une fine couche de glace mais chemin bien dégagé. Très utile de disposer de bons souliers de marche et de ne pas marcher sur les pierres humides. Chemin 21 légèrement boueux avec parfois un peu de glace.
JANSSENS
03/01/2016commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°38
Attention : Le chemin vicinal n° 38 se nomme "Chemin de la Respe" cela est éclairement établi car à Fichefet dans « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau » éditée par la Commune d’Aiseau, il reprend bien comme nom pour le chemin n° 38 « chemin de la Respe ». La Respe étant le bois en amont et en aval de l’actuelle rue Auguste Varet et qui existait bel et bien comme tel avant le relevé de Popp, l’autorisation de coupe de ce bois ayant donnée à la Commune d’Aiseau qu’en 1833 (AR du 25 août 1833), il jouxtait le bois d’Hamion. Sur la carte Popp, on peut constater que les lotissements se trouvent à gauche et à droite d’un tracé correspondant au chemin de la Respe, repris sous le n° 33, et au tracé initial de ce qui est actuellement la rue Auguste Varet et ce jusqu’au bois d’Hamion et ensuite le long de ce dernier bois comme cela apparaît nettement sur les premières prises vers 1910. Il serait donc intéressant que le nom soit "Chemin de la Respe - chemin vicinal n° 38 etc.
Décembre 2015
P
16/12/2015passages répertoriés Plume Guy y est passé le 16/12/2015 - chemin n°10
Tronçon A - C
A
13/12/2015passages répertoriés ASBL Move More y est passé le 13/12/2015 - chemin n°37
Passage emprunté lors des éditions trail des 2 provinces et des Castors les 11 nov et 11 décembre 2015. Le tronçon A-B est assez technique et boueux.
A
13/12/2015passages répertoriés ASBL Move More y est passé le 13/12/2015 - sentier n°i7
Le 11 novembre et le 11 décembre 2015, plus de 1500 personnes ont emprunté ce passage. Des affichages d'interdictions d'entrées y figurent mais elles ont été posées par les chasseurs. La DNF a chaque fois autorisé notre passage.
A
13/12/2015passages répertoriés ASBL Move More y est passé le 13/12/2015 - chemin n°i9
Le 11 décembre 2015 ,le trail des Castors a emprunté ce sentier. Un courrier resté sans réponse demandait une justification à l'affichage mentionnant que ce chemin n'était pas autorisé. La DNF a toujours accepté ce passage à chacune de nos organisations.C'était également le cas le 11 novembre 2015.
Novembre 2015
admin
28/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°50
Réponse à "ASBL Move More": Comme tous les sentiers en magenta, ce sentier est repris à l'atlas mais nous ne savons pas s'il a été supprimé par la suite ou pas.
A
28/11/2015commentairesCommentaire de ASBL Move More - sentier n°50
Ce sentier n'est plus praticable du point A à la première route (route de Namur). Le point de départ se trouve être dans une enceinte cloturée?
admin
28/11/2015commentairesCommentaire de admin - chemin n°i5
Réponse à "JANSSENS": Merci c'est corrigé
JANSSENS
26/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i5
Il ne s'agit pas de "afin de se rendre au sentier n°i6 de Montignies-sur-Sambre" mais au charbonnage du champfroment ou à la gare d'Aiseau.
admin
24/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°41
Réponse à "ASBL Move More": Merci pour l'information. Cela est maintenant indiqué
A
24/11/2015commentairesCommentaire de ASBL Move More - sentier n°41
Un courrier de l'administration d'Aiseau émis le 29 octobre 2015 signale la suppression du sentier 41 pour sa partie D-E-F. Alain.VB
P
08/11/2015passages répertoriés Plume Guy y est passé le 08/11/2015 - chemin n°10
Tronçon C-B
JANSSENS
07/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i6
Il existe également un petit sentier qui au départ de la rue Isolée allait rejoindre le sentier du Bois planté. Il y avait un tourniquet en C. Il y a deux ou trois, je me suis fait agresser par les habitants du bas de la rue Isolées parce que j’empruntais une servitude privée. Quand, je dis agressé, c’est vraiment le bon terme, il y a un gros mollasson qui voulait me frapper avec une batte de base-ball : heureusement mon chien fait 34 kilos et est très musclé ce qui a fait modérer les propos de ces aimables concitoyens (en deux mots). La servitude qu’ils prétendent être de fonds de jardin était à l’origine un sentier allant de A à C mais qui aujourd’hui va de A à B depuis que le Laid Trou est fermé l’herbe y a évidemment poussé. Ce sentier, je l’ai utilisé durant près de 50 ans et puis vous avez des nouveaux venus qui veulent vous expliquer ce qu’est votre village. Voir la pièce annexée.
JANSSENS
07/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i17
Des jaunes, il y en a toujours existé, c’est ainsi qu’un cercle de cycliste a été autorisé à passer, ce 9.11.2015, par le chemin du roton, reconnaissant ainsi, dans un intérêt égoïste certain, les droits de la propriétaire au préjudice de l’ensemble des autres communautés d’usagers. Vraiment une triste mentalité, comment voulez-vous que dans des conditions pareilles on puisse faire aboutir une éventuelle procédure.
JANSSENS
06/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i17
Le chemin du roton compris dans le i17 est formé d’une seule et unique parcelle identifiée comme 293c allant de la fin de l’actuelle rue Auguste Varet jusqu’à l’entrée de Tamines {parcelles 571 (exposant N ???) et 573f}. En principe cette parcelle à destination de passage du charroi entre le puits saint Henri (Oignies-Aiseau) et le charbonnage de Falisolle fait 4 mètres de large. Du vivant de Camille Albert (fils), l’ancien propriétaire du Bois d’Hamion, on pouvait passer avec un camion pour effectuer l’entretien de ce bois.
admin
05/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°70
Réponse à "JANSSENS": Merci c'est corrigé. Ainsi que pour le chemin i2
JANSSENS
05/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i35
La photographie numéro 1 ne représente pas une maison mais le bâtiment d'entrée du prieuré comprenant la porte d'Aiseau.
JANSSENS
05/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i35
Il s'agit de la rue de l'Abbaye qui passe devant l'église sainte Marie d'Oignies entre dans la cour du prieuré par la porte d'Aiseau et qui face aux bâtiments conventuels du prieuré tourne à gauche pour rejoindre la rue d'Oignies.
JANSSENS
05/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i35
Point C : Face au Prieuré, il ne s'agit pas d'une abbaye mais d'un prieuré. La population a donné se surnom au Prieuré de l'Eglise saint Nicolas d'Oignies.
JANSSENS
05/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i2
ÂTTENTION - ERREUR DE GOOGLE Le sentier démarre de la rue Lambot et non de la rue d'Oignies. LA rue d'Oignies commence après le pont de la Biesme (pont rouge).
JANSSENS
05/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°70
REMARQUE IMPORTANTE - Le sentier démarre à la rue Lambot et pas à la rue d'Oignies. La rue d'Oignies commence de l'autre côté du pont de la Biesme (pont rouge), il s'agit d'une erreur de Google.
admin
05/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°73
Réponse à "JANSSENS": Le sentier figure comme servitude publique à l'atlas. Cette servitude publique n'a, à notre connaissance, jamais été supprimée
JANSSENS
04/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°38
Remarque : c’est la rue actuelle qui traverse des servitudes, avant son redressement, le sentier de terre prolongeant le chemin de la Respe passait le long des parcelles. C’est ainsi qu’elle passait derrière les n° 18 à 24 de l’actuelle rue Auguste Varet. Sur Popp, en principe, on voit les maisons citées.
JANSSENS
04/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i8
Réponse à "JANSSENS": Il s'agit de l'Espace saint Henri et non du parc saint Henry.
JANSSENS
04/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°73
Réponse à "admin": Oui bien sûr mais la propriétaire de la boulangerie dit qu'il s'agit d'une servitude privée dont elle serait propriétaire d'une partie.
JANSSENS
04/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°i8
I8 : Après les premiers jardins sur la gauche il y a un sentier qui permet de rejoindre le parc saint Henry, c’est en réalité l’ancienne sortie des wagonnets qui coupaient le sentier i8, que l’on surnommait « les wagonnets », pour descendre dans le souterrain qui se trouvait entre les parcelles de jardins. Ce souterrain permettait aux wagonnets de passer sous la rue des Ecoles et de ressortir en aériens au dessus du chemin n° 5, dans la courbe de la Biesme, pour se rendre vers la rue Lambot à nouveau traversée de manière aérienne afin de se rendre au charbonnage du Chamfroment. Les wagonnets reprenaient en tout ou partie le chemin n° 69, ce qui explique la présence de ce qui vous a semblé être l’ancien tracé d’un vicinal qui était en réalité un passage de wagonnets.
JANSSENS
04/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°69
G : il ne s'agit pas de l'assiette d'un ancien tram vicinal mais des anciens wagonnets du charbonnage St Henri vers la rue Lambot. Voir explication en i8.
admin
03/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°73
Réponse à "JANSSENS": Il s'agit effectivement d'une servitude publique de passage, comme la plupart des sentiers. Mais peu importe s'il s'agit d'une servitude ou d'une propriété communale, le public a le même droit de passage
admin
03/11/2015commentairesCommentaire de admin - sentier n°76
Réponse à "JANSSENS": Merci pour l'information. Nous ne sommes pas certain du statut du tronçon AB. Nous voyons qu'un 1899, une modification du sentier est intitulée "suppression partielle sentier et établissement d'un nouveau" mais n'avons pas le plan de modification. Auriez-vous plus d'information concernant le statut de ce tronçon AB ?
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°21
J'ai vérifié et c'est bien le chemin du Stroit Bois qui se terminait sur le Chemin du Fonds des Haulées !
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°10
J'ai vérifié et c'est bien le chemin du Stroit Bois qui se terminait sur le Chemin du Fonds des Haulées !
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i3
Appelé chemin du charbonnage puis ensuite rue du Laid Trou, du surnom du tronçon du sentier n° 76 allant de l’actuelle rue de la Respe à la grande haie en raison de sa forme résultant de l’érosion de celui-ci, qui était un véritable torrent au cours des orages importants. Ce nom ayant déplu à l’un ou l’autre riverain peu soucieux du patrimoine toponymique, les autorités communales la rebaptisa rue de la Respe. C’est pour le moins étrange que les autorités communales aient attribué le nom de « rue de la Respe » à cet ancien petit chemin du charbonnage d’Oignies qui traverse le sentier du Fonds des Haulées, dit le Laid trou dans sa partie en amont, pour se rendre aujourd’hui à la rue Isolée, jadis appelée rue Fonds des Haulées (chemin n° 10). La coutume était de donner à un chemin le nom de l’endroit vers lequel il conduisait ou qu’il traversait en tout ou partie, on devait s’attendre à ce que cette rue s’appelle « rue des Haulées ». En effet, le chemin de la Respe est cité par Jean Fichefet dans son ouvrage « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau », en page 39, comme étant le chemin n° 38. Force de constater sur la carte de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux qu’il s’agit bien de l’actuelle rue Auguste Varet.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°38
Le chemin de la Respe est cité par Jean Fichefet dans son ouvrage « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau », en page 39, comme étant le chemin n° 38. Force de constater sur la carte de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux qu’il s’agit bien de l’actuelle rue Auguste Varet. Oignies fut longtemps village frontière du Comté de Namur et avait pour voies terrestres la rue de Tamines (rues Henri Rouselle et d’Oignies à partir des Caves d’Artois voir n° 8 sur la carte) et le chemin de la Respe terminé par un sentier actuellement dénommé chemin du Roton qui permettait de se rendre au dessus de la côte d’Hamion à Tamines (ancienne route de Ligny à Denée et actuelle avenue des Français). La rue Auguste Varet prend sa forme actuelle vers 1933 lors des travaux effectués par les charbonnages pour relier les sites d’exploitation d’Oignies et de Falisolle étant donné que, dans le cadre de l’exploitation houillère, Oignies faisait partie de la zone sud de Tamines suite aux difficultés financières du charbonnage de Falisolle depuis 1926.. Voir également : http://www.janssens-aysavelmark.be/173758097 C’est pour le moins étrange que les autorités communales aient attribué le nom de « rue de la Respe » à l’ancien petit chemin du charbonnage d’Oignies qui traverse le sentier du Fonds des Haulées, dit le Laid trou dans sa partie en amont, pour se rendre aujourd’hui à la rue Isolée, jadis appelée rue Fonds des Haulées (chemin n° 10). La coutume était de donner à un chemin le nom de l’endroit vers lequel il conduisait ou qu’il traversait en tout ou partie, on devait s’attendre à ce que cette rue s’appelle « rue des Haulées ».
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°17
Le chemin n° 17 comprend deux sections : le Baty Halhotte, de B à D, C à D est fermé, et la ruelle d’Holy, de A à la r d’Oignies. Identifiés sur la carte Popp et cité à la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. Ce chemin a été rebaptisé Rue Hyppolyte Binon. Avec le succès de la philharmonie sainte Marie d’Oignies, il y a beaucoup de boutons de cols de chemises qui ont sautés et on a dénaturé les chemins d’Aiseau en les affublant de noms de musiciens. Ces noms qui n’évoquent plus rien de nos jours à surtout pour résultat désastreux d’avoir créé une incompréhension de la toponymie locale sauf pour les spécialistes et quelques amateurs avertis
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°15
Attention : En période de battues, celles-ci sont signalées par un panneau au pied du sentier au départ de la rue des Etangs mais omises au départ de la rue de Le Roux. Il semblerait qu’il soit moins dangereux de descendre le sentier que de la remonter en période de battue – une histoire belge dans toute sa splendeur !
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°57
Attention, il ne s’agit pas du sentier de Crayt et du Baty de Crayt mais bien du sentier 37 ou sentier du Baty de Crayat et du sentier n° 57 ou sentier de Crayat- (crayat = machefer en Wallon). Confer la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. Je connais également ce sentier depuis que je suis gamin.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°15
Le sentier n° 15 se nomme chemin du Baty Jacquet, c’est également un chemin que j’utilise depuis ma tendre enfance et où je promène encore régulièrement mes chiens. Confer page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. L’aménagement de se chemin serait prévu.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°10
Il faudrait revérifier sur la carte Popp mais je crois que c’est le chemin numéro 10 qui se termine au n° 21 et pas le contraire. A mon avis, si mes souvenirs sont bons, l’ancien chemin n° 10 (chemin Fonds des Haulées) se terminait au sentier et chemin du Stroit Bois qui lui allait jusque Falisolle. A vérifier sur Popp.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°21
Il faudrait revérifier sur la carte Popp mais je crois que c’est le chemin numéro 10 qui se termine au n° 21 et pas le contraire. A mon avis, si mes souvenirs sont bons, l’ancien chemin n° 10 (chemin Fonds des Haulées) se terminait au sentier et chemin du Stroit Bois qui lui allait jusque Falisolle. A vérifier sur Popp.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°21
Le sentier n° 21 se nomme Sentier et chemin du Stroit Bois, c’est également un chemin que j’utilise depuis ma tendre enfance et où je promène encore régulièrement mes chiens. Confer carte Popp et la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°10
A l’origine l’actuelle rue Isolée se composait de deux chemins : a) le chemin n° 10 ou chemin du Fonds des Haulées qui au point A de votre carte tournait à droite et remontait jusqu’au chemin n° 21 ou sentier et chemin du Stroit Bois. B) de ce même point A commençait le chemin n° 9 ou chemin d’Hamion qui traversait le bois d’Hamion jusqu’à Falisolle. Lorsque j’étais gamin on prononçait rue désolée, il est probable que la rue Isolée est une déformation phonétique de « des Haulées ». Le sentier allant du point A vers le sentier et chemin du Stroit Bois (n° 21) ressemble souvent à un ruisseau par débordement d’une source ou d’écoulements souterrains. L’érosion du chemin fait ressortir les pierres et le rend assez glissant. Confer carte Popp et la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°76
Je connais très bien le sentier n° 76 qui comprend deux tronçons : a) le premier partant de la rue du Laid Trou (rebaptisée à tort rue de la Respe, le chemin de la Respe étant l’ancien tracés de la rue Auguste Varet) jusqu’à la grande haie, a été illégalement fermé par le propriétaire du N° 2 rue de la Respe (Laid Trou), celui-ci serait identifié comme fonds des Haulées sur la carte Popp. B) le second tronçon a été déplacé dans le cadre du projet du lotissement dit de la rue Isolée, il est identifié sur la carte Popp comme étant le sentier du bois planté. Le chemin 76 que j’ai tant emprunté lorsque j’étais gamin a donc été victime de l’urbanisation de nos campagnes. Il existera encore mais débouchera plus bas sur la rue Isolée et seul la partie allant sur Falisolle existera toujours en l'état.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°73
Ce sentier est toujours régulièrement utilisé. Malheureusement, un riverain peu délicat passe avec sa voiture pour se rendre à l'arrière de son jardin. Certains prétendent qu'il s'agirait que d'une servitude, or ce sentier est déjà identifié sur la carte Popp.
JANSSENS
02/11/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - sentier n°74
Je connais ce sentier depuis ma tendre enfance (+/- 1952) et je l’utilise toujours régulièrement. Il s’agit du sentier de Spaillemaille. Celui-ci est identifié sur la carte Popp et cité en page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau » Administration communale d’Aiseau, 1977.
Octobre 2015
JANSSENS
24/10/2015commentairesCommentaire de JANSSENS - chemin n°i17
Réponse à "curieux": Bonjour, Effectivement pour faire cette courte distance, je suis obligé de faire 3 kilomètres en plus. Avant, je me rendais plusieurs fois par semaine au Delhaize et actuellement je dois payer un taxis pour aller faire mes courses. Je ne suis pas psychologue mais il suffit de la voir et de parler 5 minutes avec pour comprendre ce comportement. Il m'agréerait de vous transmettre le document que nous allons distribuer à la Respe (rue Varet et de la Respe) à ce sujet pourriez-vous m'adresser un courriel à cmcfbs@voo.be pour ce faire. Le véritable problème repose sur la volonté du Bourgmestre de ne rien faire et hélas sur l'absence de mobilisation des utilisateurs. Je suis prêt pour une procédure en justice, mais je ne peux à moi seul prétendre représenter les populations d'Oignies, de Falisolle et de Tamines. Bon Week-end Claude JANSSENS
C
23/10/2015commentairesCommentaire de curieux - chemin n°i17
et maintenant pour faire ces 371m il faut faire: 2km
A
14/10/2015commentairesCommentaire de ASBL Move More - sentier n°78
Ce sentier se trouve à l'intérieur du domaine de Presles. Malheureusement interdit d'accès au public si ce n'est un weekend par an pour les jonquilles.
Aout 2015
I
29/08/2015commentairesCommentaire de Isabelle De Beul-Derue - chemin n°i17
Réponse à "curieux": Monsieur, Tous d'abord ce "chemin" n'a jamais été reconnu comme public. Si je ne clôture pas mon terrain, que quelqu'un y pénètre et qu'il y a un accident; je devrai payer toute ma vie car ma compagnie d'assurance ne me couvre pas dans ce cas. Deuxièmement, les gens n'ont aucun respect, j'ai retiré plus de 200 sacs poubelles, des drogués s'y promenent la nuit; je me fais insulter chez moi car mon chien n'est pas tenu en laisse, des motards et des VTT saccagent le sentier et la liste est encore longue...et le chemin ne moisit pas ...la nature reprend ses droits et perso je trouve ça très bien comme ça.
C
28/08/2015commentairesCommentaire de curieux - chemin n°i17
j'ignore le résultat final de tout ceci, je trouve juste dommage qu'en fin de compte tout un chacun perd ici quelque chose. car il faut le dire ce petit sentier était à mon sens un agréable coin de promenade et de verdure. J'imagine qu'il ne servira désormait plus a personne si la justice donne raison à la propriétaire (désoler si je ne note pas le nom mais ce site internet est mal fait). puis je toutefois poser une question à celle-ci? est-ce dans un but utile que vous désiré fermer ce sentier qui aujourd'hui moisi ou juste par besoin personnel de satisfaire une position de supériorité sur un espace privé autrefois d'utilité publique?
C
28/08/2015passages répertoriés curieux y est passé le 28/08/2008 - chemin n°i17
chemin de terre non bloquer et malheureusement trop souvant joncher de détritut
Juillet 2009
220843
14/07/2009actes/documents/historiqueAiseau - Plan Communal d'Aménagement 52074-PCA-0003-02-DEST-01-01
N° 1 quartier de la tonnellerie et de menonry
220148
14/07/2009actes/documents/historiqueAiseau - Plan Communal d'Aménagement 52074-PCA-0003-02-CHEM-01-01
N° 1 quartier de la tonnellerie et de menonry
cyan=difficile gris=rue magenta=statut à vérifier orange=barré rouge=supprimé vert=bon état voir la légende pour plus détails

Wikipedia

Dernières photos

Ressources

Utilisateurs

Commentaires et archives

Entrer un commentaireEntrer un commentaire


Itinéraires Wallonie asbl La réalisation du site et son contenu sont sous la responsabilité de
Itinéraires Wallonie asbl - Rue Laschet,8 - 4852 Hombourg
info@balnam.be
Merci de signaler tout contenu erroné. Il sera corrigé dans les plus brefs délais.
l_aiseau,1030ms sql:924ms/113