Bienvenue sur balnam.be
Merci de lire les conditions d'utilisation

JANSSENS

JANSSENS
Nom: JANSSENS
Region:
Inscrit le: 26/06/2015

Message privé

Envoyer un message privé à JANSSENS

Vous devez être connecté pour envoyer un message

Commentaires et passages

Avr
02
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Bonsoir, Je crois qu'il y a un problème de messagerie. J'ai transmis ma réponse à un msg privé à 5 reprises et la question réapparait comme si je n'avais pas donné de suite. ????? Merci
Mar
28
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°9 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
suite : voire les faire mourir par pourrissage des troncs. D’autres part, il est peut-être utile de rappeler à cet ignare de fermier, qu’en ce qui concerne les arbres sis dans les propriétés voisines, il est strictement interdit de couper les branches en lieu et place du propriétaire qui a le droit de saisir la Justice de Paix pour ne pas s’exécuter si l’emplacement ne l’exige pas ce qui est le cas. Je suis vraiment déçu de ce manque de respect tant de la législation que de l’accord passé entre parties. Toutefois, le conducteur de l’engin qui n’en avait rien à faire de la convention signée avait reçu instruction de ne rien coupé derrière ma propriété, ce qui a préservé mes arbres de cette pratique irresponsable et à Monsieur LONGIN ou LONGEAIN d’un recours en justice. Monsieur Nordigan AKTEPE affirme avoir ignorer l’intervention du fermier destructeur.
Mar
28
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°9 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
La belle haie que l'on pouvait voir de la rue Isolée a été partiellement détruite. VANDALISME – DESTRUCTION PARTIELLE DE LA GRANDE HAIE NATURELLE DU RESEAU ECOLOGIQUE DU BOIS DE LA RESPE. En dépit de la convention signée chez Maître HUGARD à Sambreville entre Claude JANSSENS et Nordigan AKTEPE par laquelle il y avait lieu de respecter l’intégrité de la grande haie naturelle, celle-ci a été partiellement détruite par un certain LONGIN ou LONGEAIN, fermier de son état. De plus la CWEDD avait recommandé d’assurer la continuité du réseau écologique local (compte tenu notamment de la proximité de zones de développement définies au PCDN et de la zone Natura 2000 à 500 m et dans le respect de la réglementation communale relative à l’abattage et à la protection des arbres, des arbres têtards et des haies, ainsi que de maintenir au maximum la haie existante de grande valeur esthétique et biologique, qui donne une plus value au site et donc au lotissement. J’ai pris connaissance des dégâts importants causés aux différentes essences se trouvant dans la haie naturelle dont certains arbres sont plus que centenaires. De plus, cet acte de vandalisme a été effectué à une période où se reproduisent nombre d’animaux vivant dans et sous celle-ci, dont l’écureuil roux et certaines espèces d’oiseaux. Nous savons que cette période couvant normalement les mois d’avril jusque août est avancée de près de 30 jours. Or, en en Belgique, il est défendu de déranger, d’enlever ou de détruire les nids d’oiseaux appartenant à des espèces vivant à l’état sauvage sur le territoire européen des Etats membres de l’Union Européenne (…). Il n’est évidement pas interdit d’élaguer mais cette pratique doit se faire à des périodes plus appropriée et non par exemple entre septembre et novembre. De plus, dans le présent cas de figure, il ne s’agit pas d’élagage mais d’un arrachage sauvage d’ensembles de branches et branchages des arbres laissant d’abominables cicatrices qui vont en altérer la sa
Jan
19
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°21 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Je suis passé ce 19.01.2016 par le chemin n° 10 (ancien chemin des Haulées) de C jusque B pour poursuivre sur le 21. Le tronçon de C vers B passant dans la zone boisée est à cette époque pratiquement un petit ruisseau ensuite il est très humide avec une fine couche de glace mais bien dégagé. Très utile de disposer de bons souliers de marche et de ne pas marcher sur les pierres humides. Chemin 21 légèrement boueux avec parfois un peu de glace.
Jan
19
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°10 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Je suis passé ce 19.01.2016 par le chemin n° 10 (ancien chemin des Haulées) de C jusque B pour poursuivre sur le 21. Le tronçon de C vers B passant dans la zone boisée est à cette époque pratiquement un petit ruisseau ensuite il est très humide avec une fine couche de glace mais chemin bien dégagé. Très utile de disposer de bons souliers de marche et de ne pas marcher sur les pierres humides. Chemin 21 légèrement boueux avec parfois un peu de glace.
Jan
03
2016
JANSSENSJANSSENS
chemin n°38 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Attention : Le chemin vicinal n° 38 se nomme "Chemin de la Respe" cela est éclairement établi car à Fichefet dans « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau » éditée par la Commune d’Aiseau, il reprend bien comme nom pour le chemin n° 38 « chemin de la Respe ». La Respe étant le bois en amont et en aval de l’actuelle rue Auguste Varet et qui existait bel et bien comme tel avant le relevé de Popp, l’autorisation de coupe de ce bois ayant donnée à la Commune d’Aiseau qu’en 1833 (AR du 25 août 1833), il jouxtait le bois d’Hamion. Sur la carte Popp, on peut constater que les lotissements se trouvent à gauche et à droite d’un tracé correspondant au chemin de la Respe, repris sous le n° 33, et au tracé initial de ce qui est actuellement la rue Auguste Varet et ce jusqu’au bois d’Hamion et ensuite le long de ce dernier bois comme cela apparaît nettement sur les premières prises vers 1910. Il serait donc intéressant que le nom soit "Chemin de la Respe - chemin vicinal n° 38 etc.
Dec
09
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i29 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Pour la petite histoire, l’eau de la source du ruisseau en question sortait une dizaine de mètres en contrebas de la rue Auguste Varet (Aiseau). A peine sortie de terre, l’eau s’écoulait dans une petite fosse creusée par le fermier à destination de l’abreuvage des vaches pour ensuite poursuivre son chemin vers les marais des près d’Hamion.
Nov
26
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i5 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Il ne s'agit pas de "afin de se rendre au sentier n°i6 de Montignies-sur-Sambre" mais au charbonnage du champfroment ou à la gare d'Aiseau.
Nov
10
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Ce mardi un automobiliste est passé dans la rue Auguste Varet pour récupérer le fléchage, je l’ai abordé pour lui expliquer la situation et ce que j’ai reçu comme réponse que j’étais un baraki à cela j’ai répondu qu’il ne fallait pas inverser les rôles. Quand il s’est trop approché mon petit chien à mis ces pattes sur le pantalon, par ailleurs dégoutant, de ce grossier personnage. Alors, il a prétendu que mon petit chien l’avait mordu, je lui ai répondu d’aller chez le médecin et de porter plainte, il aura très difficile d’obtenir un certificat médical pour une morsure imaginaire. Ce Monsieur devenait de plus en plus menaçant en m’insultant de plus belle, heureusement j’étais accompagné de mon autre chien ; un peu plus imposant. Comme la barrière était fermée l’intéressé est passé par la propriété voisine et a sauté le muret de séparation. Comme quoi la notion de propriété diffère suivant les circonstances.
Nov
07
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i6 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Il existe également un petit sentier qui au départ de la rue Isolée allait rejoindre le sentier du Bois planté. Il y avait un tourniquet en C. Il y a deux ou trois, je me suis fait agresser par les habitants du bas de la rue Isolées parce que j’empruntais une servitude privée. Quand, je dis agressé, c’est vraiment le bon terme, il y a un gros mollasson qui voulait me frapper avec une batte de base-ball : heureusement mon chien fait 34 kilos et est très musclé ce qui a fait modérer les propos de ces aimables concitoyens (en deux mots). La servitude qu’ils prétendent être de fonds de jardin était à l’origine un sentier allant de A à C mais qui aujourd’hui va de A à B depuis que le Laid Trou est fermé l’herbe y a évidemment poussé. Ce sentier, je l’ai utilisé durant près de 50 ans et puis vous avez des nouveaux venus qui veulent vous expliquer ce qu’est votre village. Voir la pièce annexée.
Nov
07
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Des jaunes, il y en a toujours existés, c’est ainsi qu’un cercle de cyclistes a été autorisé à passer, ce 9.11.2015, par le chemin du roton, reconnaissant ainsi, dans un intérêt égoïste certain, les droits de la propriétaire au préjudice de l’ensemble des autres communautés d’usagers. Vraiment une triste mentalité, comment voulez-vous que dans des conditions pareilles on puisse faire aboutir une éventuelle procédure.
Nov
07
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Des jaunes, il y en a toujours existé, c’est ainsi qu’un cercle de cycliste a été autorisé à passer, ce 9.11.2015, par le chemin du roton, reconnaissant ainsi, dans un intérêt égoïste certain, les droits de la propriétaire au préjudice de l’ensemble des autres communautés d’usagers. Vraiment une triste mentalité, comment voulez-vous que dans des conditions pareilles on puisse faire aboutir une éventuelle procédure.
Nov
06
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i29 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "admin": Merci
Nov
06
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i29 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
La carte dont est extraite la photographie n° 1 est-elle disponible et/ou accessible. Merci
Nov
06
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Le chemin du roton compris dans le i17 est formé d’une seule et unique parcelle identifiée comme 293c allant de la fin de l’actuelle rue Auguste Varet jusqu’à l’entrée de Tamines {parcelles 571 (exposant N ???) et 573f}. En principe cette parcelle à destination de passage du charroi entre le puits saint Henri (Oignies-Aiseau) et le charbonnage de Falisolle fait 4 mètres de large. Du vivant de Camille Albert (fils), l’ancien propriétaire du Bois d’Hamion, on pouvait passer avec un camion pour effectuer l’entretien de ce bois.
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i35 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
La photographie numéro 1 ne représente pas une maison mais le bâtiment d'entrée du prieuré comprenant la porte d'Aiseau.
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i35 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Il s'agit de la rue de l'Abbaye qui passe devant l'église sainte Marie d'Oignies entre dans la cour du prieuré par la porte d'Aiseau et qui face aux bâtiments conventuels du prieuré tourne à gauche pour rejoindre la rue d'Oignies.
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i35 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Point C : Face au Prieuré, il ne s'agit pas d'une abbaye mais d'un prieuré. La population a donné se surnom au Prieuré de l'Eglise saint Nicolas d'Oignies.
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i2 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
ÂTTENTION - ERREUR DE GOOGLE Le sentier démarre de la rue Lambot et non de la rue d'Oignies. LA rue d'Oignies commence après le pont de la Biesme (pont rouge).
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°70 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
REMARQUE IMPORTANTE - Le sentier démarre à la rue Lambot et pas à la rue d'Oignies. La rue d'Oignies commence de l'autre côté du pont de la Biesme (pont rouge), il s'agit d'une erreur de Google.
Nov
05
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i29 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Photo uploads/1446741109-svtmi17.png Rappel : dans les années 50 le sentier i17 continuait sur la gauche et on passait sur le pont du ruisseau qui lui passait sous le pont de l’avenue des Français. Un agrandissement de Google permet de voir les traces du sentier au moment ou il débouchait à l’avenue des Français. Tous les enfants de la Respe utilisaient ce sentier pour aller à l’école, il y avait bien un semblant de passage le long du ruisseau qui permettait de passer sous le pont mais je ne me souviens pas que l’on savait réellement y passer. L’objectif du sentier était de rejoindre l’avenue des Français probablement à l’origine pour les ouvriers mineurs qui revenaient du puits saint Henri (Oignies-Aiseau) de l’autre côté de l’i17. Je pourrais obtenir un document signé par une bonne vingtaine de personnes qui l’ont emprunté pour aller à l’école.
Nov
04
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°38 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Remarque : c’est la rue actuelle qui traverse des servitudes, avant son redressement, le sentier de terre prolongeant le chemin de la Respe passait le long des parcelles. C’est ainsi qu’elle passait derrière les n° 18 à 24 de l’actuelle rue Auguste Varet. Sur Popp, en principe, on voit les maisons citées.
Nov
04
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i8 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "JANSSENS": Il s'agit de l'Espace saint Henri et non du parc saint Henry.
Nov
04
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°73 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "admin": Oui bien sûr mais la propriétaire de la boulangerie dit qu'il s'agit d'une servitude privée dont elle serait propriétaire d'une partie.
Nov
04
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°i8 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
I8 : Après les premiers jardins sur la gauche il y a un sentier qui permet de rejoindre le parc saint Henry, c’est en réalité l’ancienne sortie des wagonnets qui coupaient le sentier i8, que l’on surnommait « les wagonnets », pour descendre dans le souterrain qui se trouvait entre les parcelles de jardins. Ce souterrain permettait aux wagonnets de passer sous la rue des Ecoles et de ressortir en aériens au dessus du chemin n° 5, dans la courbe de la Biesme, pour se rendre vers la rue Lambot à nouveau traversée de manière aérienne afin de se rendre au charbonnage du Chamfroment. Les wagonnets reprenaient en tout ou partie le chemin n° 69, ce qui explique la présence de ce qui vous a semblé être l’ancien tracé d’un vicinal qui était en réalité un passage de wagonnets.
Nov
04
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°69 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
G : il ne s'agit pas de l'assiette d'un ancien tram vicinal mais des anciens wagonnets du charbonnage St Henri vers la rue Lambot. Voir explication en i8.
Nov
03
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°76 de Aiseau - JANSSENS suit ce sentier
Nov
03
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°74 de Aiseau - JANSSENS suit ce sentier
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°21 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
J'ai vérifié et c'est bien le chemin du Stroit Bois qui se terminait sur le Chemin du Fonds des Haulées !
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°10 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
J'ai vérifié et c'est bien le chemin du Stroit Bois qui se terminait sur le Chemin du Fonds des Haulées !
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i3 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Appelé chemin du charbonnage puis ensuite rue du Laid Trou, du surnom du tronçon du sentier n° 76 allant de l’actuelle rue de la Respe à la grande haie en raison de sa forme résultant de l’érosion de celui-ci, qui était un véritable torrent au cours des orages importants. Ce nom ayant déplu à l’un ou l’autre riverain peu soucieux du patrimoine toponymique, les autorités communales la rebaptisa rue de la Respe. C’est pour le moins étrange que les autorités communales aient attribué le nom de « rue de la Respe » à cet ancien petit chemin du charbonnage d’Oignies qui traverse le sentier du Fonds des Haulées, dit le Laid trou dans sa partie en amont, pour se rendre aujourd’hui à la rue Isolée, jadis appelée rue Fonds des Haulées (chemin n° 10). La coutume était de donner à un chemin le nom de l’endroit vers lequel il conduisait ou qu’il traversait en tout ou partie, on devait s’attendre à ce que cette rue s’appelle « rue des Haulées ». En effet, le chemin de la Respe est cité par Jean Fichefet dans son ouvrage « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau », en page 39, comme étant le chemin n° 38. Force de constater sur la carte de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux qu’il s’agit bien de l’actuelle rue Auguste Varet.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°38 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Le chemin de la Respe est cité par Jean Fichefet dans son ouvrage « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau », en page 39, comme étant le chemin n° 38. Force de constater sur la carte de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux qu’il s’agit bien de l’actuelle rue Auguste Varet. Oignies fut longtemps village frontière du Comté de Namur et avait pour voies terrestres la rue de Tamines (rues Henri Rouselle et d’Oignies à partir des Caves d’Artois voir n° 8 sur la carte) et le chemin de la Respe terminé par un sentier actuellement dénommé chemin du Roton qui permettait de se rendre au dessus de la côte d’Hamion à Tamines (ancienne route de Ligny à Denée et actuelle avenue des Français). La rue Auguste Varet prend sa forme actuelle vers 1933 lors des travaux effectués par les charbonnages pour relier les sites d’exploitation d’Oignies et de Falisolle étant donné que, dans le cadre de l’exploitation houillère, Oignies faisait partie de la zone sud de Tamines suite aux difficultés financières du charbonnage de Falisolle depuis 1926.. Voir également : http://www.janssens-aysavelmark.be/173758097 C’est pour le moins étrange que les autorités communales aient attribué le nom de « rue de la Respe » à l’ancien petit chemin du charbonnage d’Oignies qui traverse le sentier du Fonds des Haulées, dit le Laid trou dans sa partie en amont, pour se rendre aujourd’hui à la rue Isolée, jadis appelée rue Fonds des Haulées (chemin n° 10). La coutume était de donner à un chemin le nom de l’endroit vers lequel il conduisait ou qu’il traversait en tout ou partie, on devait s’attendre à ce que cette rue s’appelle « rue des Haulées ».
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°17 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Le chemin n° 17 comprend deux sections : le Baty Halhotte, de B à D, C à D est fermé, et la ruelle d’Holy, de A à la r d’Oignies. Identifiés sur la carte Popp et cité à la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. Ce chemin a été rebaptisé Rue Hyppolyte Binon. Avec le succès de la philharmonie sainte Marie d’Oignies, il y a beaucoup de boutons de cols de chemises qui ont sautés et on a dénaturé les chemins d’Aiseau en les affublant de noms de musiciens. Ces noms qui n’évoquent plus rien de nos jours à surtout pour résultat désastreux d’avoir créé une incompréhension de la toponymie locale sauf pour les spécialistes et quelques amateurs avertis
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°15 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Attention : En période de battues, celles-ci sont signalées par un panneau au pied du sentier au départ de la rue des Etangs mais omises au départ de la rue de Le Roux. Il semblerait qu’il soit moins dangereux de descendre le sentier que de la remonter en période de battue – une histoire belge dans toute sa splendeur !
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°57 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Attention, il ne s’agit pas du sentier de Crayt et du Baty de Crayt mais bien du sentier 37 ou sentier du Baty de Crayat et du sentier n° 57 ou sentier de Crayat- (crayat = machefer en Wallon). Confer la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. Je connais également ce sentier depuis que je suis gamin.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°15 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Le sentier n° 15 se nomme chemin du Baty Jacquet, c’est également un chemin que j’utilise depuis ma tendre enfance et où je promène encore régulièrement mes chiens. Confer page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau. L’aménagement de se chemin serait prévu.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°10 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Il faudrait revérifier sur la carte Popp mais je crois que c’est le chemin numéro 10 qui se termine au n° 21 et pas le contraire. A mon avis, si mes souvenirs sont bons, l’ancien chemin n° 10 (chemin Fonds des Haulées) se terminait au sentier et chemin du Stroit Bois qui lui allait jusque Falisolle. A vérifier sur Popp.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°21 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Il faudrait revérifier sur la carte Popp mais je crois que c’est le chemin numéro 10 qui se termine au n° 21 et pas le contraire. A mon avis, si mes souvenirs sont bons, l’ancien chemin n° 10 (chemin Fonds des Haulées) se terminait au sentier et chemin du Stroit Bois qui lui allait jusque Falisolle. A vérifier sur Popp.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°21 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Le sentier n° 21 se nomme Sentier et chemin du Stroit Bois, c’est également un chemin que j’utilise depuis ma tendre enfance et où je promène encore régulièrement mes chiens. Confer carte Popp et la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°10 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
A l’origine l’actuelle rue Isolée se composait de deux chemins : a) le chemin n° 10 ou chemin du Fonds des Haulées qui au point A de votre carte tournait à droite et remontait jusqu’au chemin n° 21 ou sentier et chemin du Stroit Bois. B) de ce même point A commençait le chemin n° 9 ou chemin d’Hamion qui traversait le bois d’Hamion jusqu’à Falisolle. Lorsque j’étais gamin on prononçait rue désolée, il est probable que la rue Isolée est une déformation phonétique de « des Haulées ». Le sentier allant du point A vers le sentier et chemin du Stroit Bois (n° 21) ressemble souvent à un ruisseau par débordement d’une source ou d’écoulements souterrains. L’érosion du chemin fait ressortir les pierres et le rend assez glissant. Confer carte Popp et la page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau », 1977, Administration communale d’Aiseau.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°76 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Je connais très bien le sentier n° 76 qui comprend deux tronçons : a) le premier partant de la rue du Laid Trou (rebaptisée à tort rue de la Respe, le chemin de la Respe étant l’ancien tracés de la rue Auguste Varet) jusqu’à la grande haie, a été illégalement fermé par le propriétaire du N° 2 rue de la Respe (Laid Trou), celui-ci serait identifié comme fonds des Haulées sur la carte Popp. B) le second tronçon a été déplacé dans le cadre du projet du lotissement dit de la rue Isolée, il est identifié sur la carte Popp comme étant le sentier du bois planté. Le chemin 76 que j’ai tant emprunté lorsque j’étais gamin a donc été victime de l’urbanisation de nos campagnes. Il existera encore mais débouchera plus bas sur la rue Isolée et seul la partie allant sur Falisolle existera toujours en l'état.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°73 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Ce sentier est toujours régulièrement utilisé. Malheureusement, un riverain peu délicat passe avec sa voiture pour se rendre à l'arrière de son jardin. Certains prétendent qu'il s'agirait que d'une servitude, or ce sentier est déjà identifié sur la carte Popp.
Nov
02
2015
JANSSENSJANSSENS
sentier n°74 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Je connais ce sentier depuis ma tendre enfance (+/- 1952) et je l’utilise toujours régulièrement. Il s’agit du sentier de Spaillemaille. Celui-ci est identifié sur la carte Popp et cité en page 39 de l’ouvrage de Jean FICHEFET « Histoire du Marquisat et de la Commune d’Aiseau » Administration communale d’Aiseau, 1977.
Oct
25
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - JANSSENS suit ce sentier
Oct
24
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "JANSSENS": lire sentier dit "rue du Roton" au lieu de dit "rue d'Hamion". En fait ce sentier devrait ce nommer chemin d'Hamion ou du bois d'Hamion vu qu'il traverse le lieu dit Bois d'Hamion avec en aval les près d'Hamion et en amont le bois du même nom.
Oct
24
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Aiseau - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "curieux": Bonjour, Effectivement pour faire cette courte distance, je suis obligé de faire 3 kilomètres en plus. Avant, je me rendais plusieurs fois par semaine au Delhaize et actuellement je dois payer un taxis pour aller faire mes courses. Je ne suis pas psychologue mais il suffit de la voir et de parler 5 minutes avec pour comprendre ce comportement. Il m'agréerait de vous transmettre le document que nous allons distribuer à la Respe (rue Varet et de la Respe) à ce sujet pourriez-vous m'adresser un courriel à cmcfbs@voo.be pour ce faire. Le véritable problème repose sur la volonté du Bourgmestre de ne rien faire et hélas sur l'absence de mobilisation des utilisateurs. Je suis prêt pour une procédure en justice, mais je ne peux à moi seul prétendre représenter les populations d'Oignies, de Falisolle et de Tamines. Bon Week-end Claude JANSSENS
Sep
01
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "domi64": Nous avons tous compris que la propriétaire a tort sur le fonds mais qu’elle est d’une mauvaise foi sans pareil, qu’elle ne connait rien sur le plan juridique et sur l’histoire locale et plus particulièrement des lieux-dits d’Hamion et de la Respe, dont le sentier dit « rue d’Hamion ». L’antériorité de ce sentier est présumée d’avant 1700 et qui par la suite apparait sur de nombreuses cartes dont celles du cadastre. Elle a peut-être tort sur le fonds, mais elle bénéficie de l’inertie tant du Bourgmestre d’Aiseau-Presles, qui ne veut pas faire un arrêté de police, mais surtout de celle des anciens usagers qui ne se mobilisent pas, qui ont peurs de ses menaces ou pire qui en deviennent ses complices en demandant un droit de passage. Quatre solutions pacifiques : a) Démontrer que le liquidateur n’avait pas fait renouveler son mandat dans le cadre de la nouvelle loi sur les liquidations et ainsi de demander l’annulation de la vente en apportant la preuve de l’existence d’un préjudice pour les populations – attention à la prescription ! b) Effectuer une pétition voire une manifestation pour contraindre le Bourgmestre d’Aiseau-Presles à remplir ses obligations. En tout état de cause ce manquement sera publié dans la presse à l’occasion des prochaines élections. c) Se mobiliser et effectuer une procédure en justice. d) Convaincre l’intéressée de reconnaître ses torts et de laisser le libre passage comme il se doit ! Solution impossible, il suffit de connaître le parcours de cette dame et de parler avec elle pour comprendre pourquoi elle agit ainsi ! Y aura-t-il une procédure en justice ? a) Oui, si les usagers et anciens usagers se mobilisent. b) Non, si l’action se limite à m’envoyer des messages pour s’en plaindre et pour ensuite ne pas donner suite à ce qui est demandé.
Juil
06
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
Réponse à "curieux": Vous adresser à cmcfbs@voo.be
Juin
29
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
USURPATION D'IDENTITE - LOL J’ai toujours trouvé assez étrange que l’on ait donné le nom de "rue de la Respe" à l’ancien petit chemin du charbonnage d’Oignies) celui-ci donnant sur la place dite de la Respe et non sur la Respe. Jadis, la coutume était de donner à un chemin le nom de l’endroit vers lequel il conduisait ou qu’il traversait en tout ou partie, or la Respe se situe en aval et en amont de la rue Auguste Varet, c’est donc cette rue qui devrait porter ce nom. En effet, le chemin de la Respe est cité par Jean Fichefet dans son ouvrage « Histoire du Marquisat et Commune d’Aiseau », en page 39, comme étant le chemin n° 38. Force de constater sur la carte de l’Atlas des chemins et sentiers vicinaux qu’il s’agit bien de la rue Auguste Varet. Chemin de la Respe qui allait au delà du bois d'Hamion sur Tamines.
Juin
26
2015
JANSSENSJANSSENS
chemin n°i17 de Tamines - Commentaire de JANSSENS
J’ai toujours signalé qu’il était préférable de ne plus passer et personnellement je n’y passe plus sauf pour me rendre dans la propriété GILOT qui m’a autorisé à le faire. En effet, comme je l’ai communiqué à plusieurs reprises, il ne vaut mieux ne plus passer parce qu’elle invoque des détériorations à ses clôtures. Suite au décès de mon avocat et de l’inertie des usagers, j’ai suspendu mon action. Nous avons toutefois la preuve que ce chemin était libre d’accès depuis plus d’un siècle, c’est un fait historique, et une piste juridique pour faire annuler la vente. Je pense également qu’il s’agit d’un baroud d’honneur en raison de sa situation personnelle, qui ne lui permettra pas de faire aboutir son projet. Le Bourgmestre veut qu’un jugement soit fait avant d’agir alors que la jurisprudence lui permettait de faire un arrêté de police. Son inertie dans cette affaire, comme dans beaucoup d’autres lorsqu’il s’agit d’Oignies, lui sera rappelée au moment voulu. Il faut également savoir que la juriste qui a défendu les droits de la propriétaire ne fait plus partie du personnel communal. Les avantages de la fermeture de la dite rue du Roton sont, égoïstement dit, la tranquillité vu que les engins à moteurs ne respectaient pas l’interdiction de passer et que certains cyclistes vous renverseraient plutôt que de signaler leurs arrivées. Cela ne change pas ma position sur les droits usurpés par la propriétaire. Il y a deux solutions : - On se mobilise réellement et on agit tous ensemble. - On laisse pisser le mouton et le projet tombera de lui-même. Je reste à la disposition des utilisateurs pour la concrétisation des actions. Claude JANSSENS http://www.janssens-aysavelmark.be/